Venise


     vers la liste des pays                           vers Burano                                Acqua Alta

Trois passages à Venise. La première fois, en 1976 il me  semble, en revenant de Grèce.
Je n'ai retrouvé qu'une seule photo ! La deuxième fois en février 2008 et la troisième fin octobre 2018.



  

L'île de San  Giorgio au fond avec, à droite, l'île de la Giudecca - 2008  les mêmes... en 1976- (photo miraculeusement rescapée des attaques du temps et autres déménagements !)


 

2008 La Place San Marco, de nuit, glaciale, quasi déserte et superbe                      Un jour d'acqua alta (29 novembre 2018)

  

à gauche 2008 La même, vue du campanile...à droite Depuis San Giorgio, la Place San Marco, le palais des Doges, le Campanile, fini d'être reconstruit en 1912 après qu'il se fut écroulé en 1902 sans faire ni morts (un chat parait-il) ni dégats !

 

Venise la nuit est assez magique !

 


 

 

  

à droite Le Pont des Soupirs (soupirs de souffrance des prisonniers et non d'autres soupirants !)


 

Toujours la place San Marco dans les vitres du café Florian


Le Palais des Doges


 

Le Rialto, à gauche, hiver 2008,à droite automne 2018... l'éclairage semble avoir été réétudié !


 

Quartier San Polo - Le Campo San Polo lors de l'acqua Alta le 29 octobre 2018 (voir la page consacrée à l'acqua alta de novembre 2018) à droite : le même en 2008, le jeu après l'école

  

à droite Du Ponte del Pugni, quartier de Dorsoduro, un marchand de légumes



 

à gauche et ci-dessous, le luxe n'est pas toujours facile à entretenir !               à droite l'église des Gesuiti (il me semble !) vue de la Giudecca



 

 
à droite lendemain d'acqua alta !

 


Bizarrement, on peut aussi trouver des coins désertés par la foule...(à gauche Ile de San Pietro par exemple, à droite, le joueur d'accordéon... personne dans le champ pendant environ 2 secondes et demi !)

 
mais la plupart du temps, c'est ça :
 
encombrement aussi sur les canaux !

 



On s'éloigne de la foule vers l'Arsenal...



Le cimetière de l'ile de San Michele

Il est inoui. Les tombes sont toutes petites et incroyablement fleuries lorsque j'y suis allé la première fois en février. Curieusement, la deuxième fois, pourtant le 2 novembre 2018, il y avait nettement moins de fleurs !
Quelques célèbrités : Diaghylev, Stravinsky, Ezra Pound, Joseph Brodsky...

  

                                                                                                                        Le cloitre de l'Eglise San Michele


 
à droite, les tours de l'Arsenal

L'ile de San Giorgio Maggiore

 
Rien à faire ! On dirait bien que ça penche !

   
histoires d'eau !

 

 (vue du haut de l'escalier du Palais Cantarini)

L'escalier Cantarini

 
Il y en a pour tous les goûts...

               (2008)



 


La mer monte...


 

entraînement des rameurs de compétition (des régates sont régulièrement organisées)               L'Eglise de San Michele

L'île de Murano

Murano : assez quelconque comparée à Burano. Le musée du verre est intéressant pour qui aime le verre...
moi, je n'en raffole pas (en plus l'entrée est chère !)

 

L'île de Burano

voir la page dédiée à Burano (clic sur l'image)


Au revoir Venise, prêt à atterrir à Barcelone...




Les mots en vrac On a beau essayer de trouver des défauts, Venise reste carrément magique. Sans doute l'été y est-il plus difficile de tout apprécier mais en février, c'est assez envoutant, malgré le froid !  Notre séjour en 2018 fut "agrémenté" d'une exceptionnelle acqua alta -voir page suivante - J'ai trouvé que beaucoup de monuments étaient plus penchés qu'en 2008 mais peut-être n'est-ce qu'une vue de l'esprit ! En finoctobre, début novembre, il y avait en tout cas beaucoup, beaucoup de monde !
Pour une visite en détail des monuments, un plan interactif : http://www.campiello-venise.com/plan_interactif/b4.htm          
 vers la liste des pays                       haut de page                      vers Burano        vers Acqua Alta Venise
       photos©vincent M.