Athènes

 liste des pays
page Cyclades
  

  
Impossible d'y échapper, l'Acropole est bel et bien là, dominant la ville ...

... de nuit comme de jour !



La ville qui s'étend, coincée entre ses collines et la mer.


Mais il n'y a pas que l'Acropole...

 
Il y a aussi d'autres petits cailloux vieux comme les colonnes coryntiennes,  le temple de Zeus...



...dans des parcs très sympathiques... (temple d'Ifaïstos)


où les jeunes athéniens se retrouvent...


...et les moins jeunes aussi !
Pas très loin, dans les rues adjacentes, des sans-papiers vendent leurs lunettes de soleil et autres portefeuilles. Ils décampent avec leur table-carton et leur marchandise dans un drap dès que les uniformes se montrent...
 
Près de l'ancien Palais Royal et du Parlement, un soldat tripote un ezvone imperturbable, lui arrange le fusil, refait les plis de la jupette, replace la natte...







Des touristes en sueur amusent les passants en prenant de drôles de positions...









...et des perruches à collier lancent leurs petits cris stridents, sans doute échappées depuis plusieurs années du pauvre et néanmoins agréable Jardin National où sont enfermées 4 perruches, trois lapins, deux chèvres...



Non, non, pas de sirtaki au pied des monuments mais du bon vieux jazz plutôt bien fait !



Toujours dans un parc -Filopappou Hill- d'énormes tortues (plus de 35 cm !) dévorent ce qu'elles trouvent.


En haut de Filopappou Hill, le monument de Philopappos domine la ville.


La Porte d'Hadrien.


Même dans le métro réalisé pour les Jeux Olympiques de 2000, les vieilles pierres sont reines. (Exposition de ce qui a été découvert lors des travaux.) A noter la propreté et l'absence totale de tags. Bon d'accord, au Pirée, j'ai surpris un pickpocket malhabile la main dans le sac, (le mien) mais à part ça, c'est serein !

Qui s'adapte à l'autre ?

 
Le vendredi saint, (différent du vendredi saint catholique), des jeunes et des moins jeunes vendent des cierges pour la procession...

...et la "messe" du soir.

Mais pour nous, ce n'était pas la destination principale alors, direction Le Pirée et... Yaassas !

Deux demi-jourénes pour visiter Athènes... c'est peu ! Mais ... en étant bien logé (hôtel au pied de l'Acropole !), on peut en voir des choses ! Alors évidemment, ce ne fut pas une visite complète, ni académique (rendez-vous compte, ils ne sont même pas rentrés sur le site de l'Acropole !) mais nous avons pu déambuler tranquillement dans les parcs, voir les monuments sans avoir les pieds écrasés... Bien sûr, Athènes a changé depuis 1975 ou 76 lorsque j'y étais allé pour la première fois mais à priori, on dirait que la ville a gagné en sérénité. Beaucoup de gens disent que les travaux faits à l'occasion des Jeux Olympiques ont contribué au rajeunissement de la ville... Peut-être ! IL semblerait que ça ait aussi fortement contribué à son endettement...
(voyage effectué en avril 2009)
Photos©Vincent Mérand




 liste des pays                                page Cyclades