Construction d'une mangeoire pour mésanges

accueil

De façon à compléter l'attirail de nourrissage, je me suis lancé dans la construction d'une mangeoire, à priori, destinée aux mésanges et autres oiseaux un peu acrobates, pouvant pénétrer dans une mangeoire par en-dessous. J'avais déjà construit ce genre de petite maison il y a quelques années dans un autre jardin et j'avais eu, un jour, la surprise d'y voir un écureuil se gavant !
J'ai utilisé des chutes notamment d'aggloméré (panneaux de particules !) qui n'est pas le meilleur bois pour ce genre d'utilisation extérieure. Du contreplaqué marine est conseillé mais je n'en avais pas assez. C'est la raison pour laquelle j'ai apporté un soin particulier à l'étanchéité de la mangeoire. Les dimensions sont de 35 sur 27 (hauteur maxi). 

Les vis sur le plancher et sur le fond (arrière) sont destinées à caler les retenues de graines (voir ci-dessous). Le fil de fer est un perchoir.



Des reglettes ont été collées sur les côtés pour empêcher les graines de "trop" tomber par terre


Des cales sont fixées au toit pour solidariser les deux pentes et le positionner sur l'extérieur du corps de la mangeoire.

On peut voir les cales de part et d'autre du toit.

Tout l'extérieur a été recouvert d'une peinture goudronnée. L'intérieur a été laissé tel quel.

La façade en plexi est collée (découpée au cutter)

  
 le toit est recouvert de plexi (collé - marques blanches)) comme chaque façade ou pignon.


 L'étanchéité entre les plaques est faite par du gros scotch.
On peut voir les graines (tournesol - petit modèle).


Pour éviter à la mangeoire de trop balancer un sandow est utilisé.
Il faut aussi prévoir un perchoir situé sous la mangeoire (ici la cloture)

et quinze jours plus tard, ...


...les mésanges charbonnières ont trouvé l'entrée !
Certains moineaux domestiques ont fini par entrer aussi mais l'année d'après seulement !




  haut de page                   accueil