Le Printemps

                   retour à l'accueil                          page suivante

Une chanson de Jehan Rictus, à écouter, pas obligé, en regardant les photos (musique V.M.)
Merl’ v’là l’ Printemps ! Ah ! salop’rie, 
V’là l’ monde enquier qu’est aux z’abois
Et v’là t’y pas c’te putain d’ Vie
Qu’a r’biffe au truc encore eun’ fois !
La Natur’ s’achète eun’ jeunesse,
A s’ déguise en vert et en bleu,
A fait sa poire et sa princesse,
A m’ fait tarter, moi, qui m’ fais vieux.
V’là les poèt’s qui pinc’nt leur lyre
(Malgré qu’y n’aient rien dans l’ fusil),
V’là les Parigots en délire
Pass’ qu’y pouss’ trois branch’s de persil !
Pis v’là des z’éclairs, des z’orages
Et d’ la puïe qui vous tombe à siaux,
Rapport à d’ gros salauds d’ nuages
Qu’ont pas pitié d’ mes godillots.
Et c’est affreux et si tell’ment
Malpropre, obscur et délétère,
Qu’on s’ figur’rait qu’ les z’éléments
Sont sous l’ régim’ parlementaire.


Mais les salad’s, a sort’nt de terre
Et les genss’ y sort’nt su’ l’ boul’vard.
Les flics sort’nt de leur caractère :
J’ vourais ben, moi, sortir d’ quéqu’ part !

Texte (extraits) : Jehan Rictus "Les soliloques du pauvre"







C'est vraiment le printemps non... pourtant on est le 7 mars et cette année 2009, les amandiers ont plus d'un  mois de retard... !
 
Elle dore encore 

haut de page page suivante